Dernière année de Badminton à AUXERRE ?

14 Avr

Lettre ouverte aux adhérents …

[ Rappel de la vie associative ]

La gestion d’une association, sportive ou non, est faite grâce aux bénévoles. C’est un des piliers structurant de notre section.

Etre bénévole, c’est permettre de faire avancer l’association à travers différentes tâches.

Ces tâches prennent plus ou moins de temps suivant ce qu’il faut faire, et c’est avec l’équipe de bénévoles que les choses avancent.

Aujourd’hui, certains adhérents sont de plus en plus dans un esprit de “consommation” et oublient, parfois, que la gestion est purement bénévole et qu’aucun profit personnel n’est réalisé.

On utilise fréquemment le terme « bureau » pour appeler un groupe de personnes “actives” dans une association. Mais il faut souligner que l’on n’a pas besoin d’être dans le « bureau » pour aider et inversement : être dans le bureau ne signifie pas devoir y rester toute votre vie …

Le mot de Jean-Michel :
Etre bénévole, ce n’est pas une implication à temps plein ! On peut « aider » au bureau ou de l’extérieur, 1h par semaine, 1 jour par mois, etc. Il s’agit avant tout de donner de soi en venant épauler un sujet qui vous intéresse, de se faire plaisir, avec plus ou moins d’intensité, mais en s’inscrivant si possible dans une durée.

Nous ne sommes pas dans le « sacrifice » mais dans la convivialité et le plaisir d’un travail de groupe.

[ Situation à venir ]

La fin de saison approche à grand pas et quelques départs sont à l’ordre du jour : le président, la trésorière, l’inscription aux tournois.

Nous sommes donc à la recherche de volontaires afin d’aider et renouveler le “bureau” de l’année suivante avec notamment 2 postes indispensables : le Président et le Trésorier.

Sans renfort, si rien ne bouge, si l’on reste dans l’attentisme, des difficultés vont poindre à la rentrée prochaine.

Si l’on fait le constat du bureau actuel, peu de personne pratiquent encore le badminton régulièrement. Que ce soit à cause d’une situation professionnelle, de santé, voire de motivation après plusieurs années de don de soi.

Je pense que dans une association, un renouvellement, un changement de personne, permet aussi de redonner du souffle, une nouvelle dynamique à l’ensemble.

Ce n’est pas avec “joie” que certains membres jouent beaucoup moins au Badminton, et donc sont moins présents sur les courts. C’est assez difficile d’avancer avec ce constat.

  • D’un point de vue extérieur, on a le ressenti du “ils sont jamais là, on ne sait pas ce qu’ils font”.
  • D’un point de vue interne, la motivation vers le sport en lui-même diminue donc l’implication avec…

[ Solution – Le noir ?]

Si rien ne change, et qu’on laisse les choses se terminer ainsi, c’est la fin de la section de Badminton. Ca serait malheureux d’en arriver à ce point…

Si la section se mettait en “hibernation”, il y a le risque de perdre toute ou partie de nos créneaux sur les gymnases (et vu la rareté de ceux-ci sur toutes les sections sportives, on peut vous dire que cela serait très dur à récupérer).

C’est un effet boule de neige : pas de président / pas de trésorier -> pas d’association -> pas d’entité pour maintenir nos créneaux.

[ Solution – Le blanc ?]

Nous nous sommes réunis récemment avec le bureau afin de trouver des solutions. La section est prête à envisager le financement des prestations administratives afin d’alléger le côté trésorerie, mais ceci n’enlève pas le poste de trésorier(e) nécessaire au fonctionnement du club.

Le président est la personne qui va coordonner l’ensemble des personnes du bureau mais ce n’est pas lui qui fait tout ! Il s’appuie sur une équipe.

[ Solution – Le gris ?]

Le club sera ce que vous déciderez qu’il soit.

Rien n’est figé dans le marbre !

Nous pouvons envisager de multiples variantes :

  • un seul tournoi sans aucun tapis,
  • ou bien rentrer dans une forme de contrainte des adhérents lors de la mise en place de nos tournois,
  • ou bien arrêter toute compétition et ne plus être adhérent à la FFBaD (ce qui nous donnerait moins de charges administratives et de trésorerie),
  • ou bien réduire le nombre de créneaux du fait de l’absence de responsables,
  • etc.

 

A vous de voir.

Le club sera ce que vous déciderez qu’il soit.

 

L’AG de juin, comme toutes les AG, décidera de ce que vous souhaitez.

A nous, le bureau, de vous donner les informations nécessaires à votre compréhension.
A vous de nous poser vos questions et d’animer ce débat, ou pas.

Votre présence lors de l’AG, ou absence, en seront les clefs.

julien_schermannJulien SCHERMANN, avec le bureau.

14/04/2017